Trafics HAROPA : 1er semestre 2018(1)

Dans un contexte où le trafic maritime de HAROPA reste globalement stable, 45,8 M tonnes, le 1er semestre a été marqué par d’excellents résultats sur les filières à fort enjeux stratégiques :

  • le trafic maritime de conteneurs affiche un record historique sur l’hinterland avec un total de plus de 1 million d'EVP soit +1,1% par rapport au 1er semestre 2017. Cette progression se traduit par une croissance du trafic fluvial de conteneurs maritimes de 12,6% en EVP(2)  ;
  • la part de marché de HAROPA  sur l'export de blé et d'orge produits en France (campagne 2017-2018) atteint un niveau record de 50%, avec une croissance du trafic de 75% par rapport à la précédente campagne, générant une hausse de 22,5% du trafic fluvial de céréales en Ile-de-France ;
  • le trafic maritime d'agrégats, sables et graviers est en progression spectaculaire de 55%, sur cette même filière, le trafic fluvial se redresse après l'épisode de crue avec 7,5 M tonnes ;
  • l’activité maritime  «  roulier  » confirme sa hausse continue avec 157 000 véhicules soit +2% ; la croisière maritime et fluviale affiche toujours un fort dynamisme avec, notamment, +11% d'escales pour la croisière maritime ;

(1) évolution entre janvier à juin 2017 et janvier à juin 2018
(2) chiffres pour le trafic fluvial de conteneurs maritimes à fin mai  2018 (mesuré au Havre)

CONTENEURS : RECORD SUR L'HINTERLAND

Le trafic hinterland réalise le meilleur résultat à fin juin depuis 5 ans avec plus de 1 million d'EVP.
Ce bon résultat entraîne une croissance du trafic fluvial de conteneurs maritimes sur le bassin de la Seine, qui atteint 76 000 EVP, soit une progression de 12,6% (2).
Les opérations de transbordement qui avaient affiché un fléchissement en début de semestre se reprennent en fin de période.

CÉRÉALES : UNE PART D E MARCHÉ HISTORIQUEMENT HAUTE

Toutes céréales confondues, les terminaux du Port de Rouen ont opéré 7 millions de tonnes au cours de la campagne 2017-2018, soit une progression de 75 % par rapport à l’an dernier.
Ce chiffre confirme la compétitivité du port de Rouen qui réalise près de 50% des exportations françaises de blé et d’orge. La nouvelle campagne 2018- 2019 devrait confirmer ce bon positionnement en termes de parts de marchés.
Le trafic fluvial de céréales en Ile-de-France croît lui de 22,5% majoritairement en lien avec l'approvisionnement du port de Rouen.

AGRÉGATS, SABLE ET GRAVIERS : FORTE PROGRESSION

Le trafic maritime progresse de 55%, à 900 000 tonnes : il est porté par le redémarrage de la construction francilienne et normande.
Sur cette même filière, le trafic fluvial se redresse significativement à partir du mois d'avril à 7,5 MT après un début d'année fortement impacté par la crue (-2% à fin juin contre -16% à fin mars).

ROULIER : EN HAUSSE CONTINUE

Le terminal havrais a traité 157 000 véhicules soit 2% de plus qu’en 2017. L’armement MSC a lancé en février son service RoRo qui relie deux fois par mois HAROPA à l’Afrique de l’Ouest.

 

 

 

CROISIÈRE : TOUJOURS PLUS

Avec 226 000 passagers et 107 escales (+11%), la croisière maritime continue de s’intensifier sur les ports du Havre, Honfleur et Rouen.
Le nombre de passagers progresse de 7% au Havre (200 000) et de 67% à Honfleur (17 500).
A noter au Havre le développement des escales « tête de ligne » (environ 40 sur l’ensemble de l’année grâce à MSC et et Princess Cruise).
A fin juin, la croisière fluviale réalise une forte progression avec 52 escales et plus de 5000 passagers contre 42 escales pour l'année 2017.

Ce qu'il faut retenir...

Nouvelles offres commerciales :

  • Changement de rotation du service Asie-Europe FE2 de THE Alliance en avril; ce service opéré par les plus grands navires a placé Le Havre comme 1er port continental à l’import en provenance d’Asie.
  • Depuis le début du mois d’août, la desserte de l’Afrique de l’ouest au départ de Rouen, qui était assurée par un service Mac Andrews entre Rouen et le hub de CMA CGM à Algésiras (pour la connexion avec ses services Algésiras-COA), est remplacée par un service amélioré grâce à un feeder entre Rouen et Le Havre (BL Rouen) pour connecter les services directs vers la COA proposés par CMA CGM au départ du Havre.

Nouveaux services :

  • THE Alliance a introduit un nouveau service Asie au Havre, le FE3.
  • A partir de fin août, l’alliance 2M positionne Le Havre en 1er port  Import du Range Nord Européen sur son service touchant la côte Est des États-Unis, le Golfe du Mexique et le Mexique.

Nouvelle liaison fluviale : Bolloré Logistics a lancé une liaison fluviale qui permet de livrer par voie d’eau 36 conteneurs de 40 pieds directement au port de Bonneuil depuis le port du Havre.

Nouvelle escale de la Roche-Guyon : afin de développer, à l’échelle de l’axe Seine un réseau d’escales publiques et partagées, HAROPA - Ports de Paris a créé une nouvelle escale capable d'accueillir des bateaux de croisière fluviale avec hébergement mesurant jusqu’à 135m de long.

Nouvelle liaison ferroviaire : début septembre, démarrage d'une nouvelle liaison ferroviaire entre la Suisse Romande et les ports du Havre et Marseille Fos.

 

Infographie interactive à visionner ici.