Une nouvelle réussite digitale et collaborative au port du Havre

Le 29 octobre, le géant des mers MSC MIRJAM, porte-conteneurs de dernière génération de l’armement MSC, était en opération au terminal TN de Port 2000.

Avant même son entrée dans l’enceinte portuaire et jusqu’à sa mise à quai, la capitainerie du port du Havre a suivi en temps réel toutes les opérations liées à l’accueil du navire avec son logiciel S-WING. L’efficacité de l’interopérabilité avec le Port Community System S)ONE de SOGET a permis d’anticiper le traitement entièrement dématérialisé des marchandises importées, en partenariat direct avec les services de la douane française.

En présence de la presse spécialisée et depuis la vigie, le Commandant de port adjoint, Alexandre Guyot a procédé à une démonstration de l’outil 3D de gestion d’escale S-Wing en interconnexion parfaite avec le Port Community System S)ONE et salué « un travail collaboratif exceptionnel qui permet une continuité digitale entre tous les acteurs de la chaine logistique de transport, pour une meilleure prédictibilité ».

Pour Antoine Berbain, Directeur Général Délégué de HAROPA, « l'avenir est à la digitalisation des espaces portuaires. Un enjeu de taille pour offrir un passage de la marchandise toujours plus rapide, efficace, intelligent et sécurisé ». Ces nouvelles générations d’outils informatiques portuaires interconnectés et développés avec les acteurs de la supply chain correspondent au positionnement « Smart Corridor» voulu par HAROPA : « la modernisation du Port Community System s’inscrit dans cette démarche. Notre ambition commune, tout au long de l’axe Seine, est d’apporter un meilleur service à nos clients en proposant une escale 100% digitalisée et des procédures dématérialisées ».

L’attractivité de l’axe Seine ne cesse ainsi de se renforcer : ces solutions d’avenir se construisent avec des grands clients comme MSC, du navire jusqu’au destinataire final. A l’heure du Smart Port, la communauté havraise se démarque face à une compétition portuaire ouest-européenne toujours plus aiguisée. Toutes les opérations dématérialisées sont rendues possibles avec le concours de la douane française, partenaire de la première heure de l’expérimentation digitale et logistique havraise.

Press release