Actualités

Un premier navire accueilli sur le nouveau terminal de DRPC – HAROPA - Port de Rouen

Sept mois après le lancement des travaux de rénovation, un premier navire a accosté sur le terminal Q300 de HAROPA - Port de Rouen à Petit-Couronne. Arrivé le mercredi 21 février en provenance de Vysotsk (Russie), le chimiquier Baltic Advance est venu décharger une cargaison de 40 000 m3 de gazole (32 974 t) au Dépôt Rouen Petit-Couronne (DRPC), le nouveau site de stockage créé par le Groupe Bolloré Energy en partenariat avec Total.

En savoir plus »

Le MSC Immacolata inaugure au Havre le nouveau service roulier de MSC vers l’Afrique

Mediterranean Shipping Company (MSC) lance au Havre son premier service RORO qui relie désormais deux fois par mois HAROPA à l’Afrique de l’Ouest. Ce nouveau service confirme les atouts dont HAROPA, premier système portuaire français formé des ports du Havre, de Rouen et Paris, dispose pour l’accueil des armements rouliers.

En savoir plus »

Lancement en mars d’une navette ferroviaire reliant les ports de Marseille Fos et de HAROPA - port du Havre avec la Suisse romande

Les efforts concertés des deux grands ports maritimes français ont permis de faire aboutir et concrétiser un projet attendu par les professionnels de la logistique et du transport depuis fort longtemps : le port de Marseille Fos, HAROPA - port du Havre, en association avec l’opérateur français de transport combiné Naviland Cargo, lancent dès la mi-mars 2018 une nouvelle navette ferroviaire qui reliera, trois fois par semaine, chacun des deux ports français au terminal de Chavornay, situé près de Lausanne en Suisse romande.

En savoir plus »

L’activité fluviale et portuaire de l’axe Seine impactée par la crue

L'épisode de crue débutée fin janvier impacte la navigation fluviale et l’activité portuaire sur l’ensemble de l’axe Seine depuis les ports de Seine Amont jusqu’au Havre en passant par Paris, Rouen et les boucles de la Seine. La première interdiction de navigation a été déclarée le 23 janvier 17h à l’amont de Paris. A ce jour, une décrue lente est amorcée (depuis l’amont) ; cependant les précipitations attendues sont susceptibles de ralentir la décrue, voire de provoquer une remontée modérée des niveaux en fin de semaine.

En savoir plus »

Pages