HAROPA lance une concertation publique sur l’amélioration de l’accès fluvial à Port 2000

HAROPA lance une concertation publique sur l’amélioration de l’accès fluvial à Port 2000

Le 12 octobre 2017, HAROPA a tenu une conférence de presse au Havre pour présenter la démarche de concertation publique sur l’amélioration de l’accès fluvial à Port 2000, qui débutera le 20 octobre. Ce dispositif participatif est lancé par HAROPA qui souhaite ouvrir aux publics du Havre, de Rouen et de Paris la possibilité de s’informer et de s’exprimer sur ce sujet important pour le développement portuaire et la multimodalité à l'échelle de l'axe Seine.

12 octobre 2017

HAROPA lance une concertation publique sur l’amélioration de l’accès fluvial à Port 2000

La concertation durera deux mois (du 20 octobre au 29 décembre) ; elle sera placée sous l’égide de Marianne Azario, garante désignée par la Commission Nationale du Débat Public (CNDP). Rappelons que la CNDP, autorité administrative indépendante - volontairement saisie par HAROPA qui témoigne ainsi de sa détermination à ouvrir le débat et garantir sa neutralité -, a pour rôle d’informer les citoyens, leur donner la parole et la faire entendre avant que toute décision ne soit prise. Indépendante et impartiale, la garante a pour mission de faciliter le déroulement de la concertation. Représentante de la CNDP, elle veille à la transparence des débats, à la qualité de l’information et à l’équivalence de traitement des participants.

Quatre réunions publiques, ouvertes à tous, seront organisées sur les trois ports de l’axe Seine :

  • au Havre, le mercredi 8 novembre de 19h à 22h aux Docks Océane - Quai Frissard ;
  • à Rouen, le lundi 13 novembre de 19h à 22h à l’espace Vue sur Seine - Hangar 10, Quai Ferdinand de Lesseps ;
  • à Paris, le lundi 4 décembre de 19h à 22h au salon NEWORK, Yachts de Paris - Port de Javel Haut.
  • au Havre le lundi 18 décembre, de 19h à 22h aux Docks Océane, réunion au cours de laquelle seront présentés et discutés les résultats de l’étude socio-économique approfondie et exprimées les premières conclusions de ces deux mois de concertation. 

A l’issue de cette démarche, la garante rédigera un bilan qui sera publié sur le site internet de la concertation. C’est sur la base de cette concertation, du bilan établi par sa garante et des études menées, qu’une décision éclairée pourra être prise par le Conseil de Surveillance du Port du Havre,  maître d’ouvrage. Cette décision interviendra dans le courant du premier semestre 2018 et sera publiée sur le site internet de HAROPA.

POURQUOI AMÉLIORER L’ACCÈS A PORT 2000 ? 

HAROPA, 1er ensemble portuaire maritime et fluvial français et 5e port nord-européen pour le trafic conteneurs, accueille chaque année près de 6 000 navires et a traité près de 66 millions de tonnes de marchandises en 2016. L’approvisionnement de et vers les ports du Havre, Rouen et Paris se fait par la route, le fer et le fleuve. 

« Le transport massifié (*) est un atout stratégique pour la compétitivité et la souplesse des services offerts aux entreprises, rappelle Hervé Martel, président de HAROPA. Il constitue en outre un levier majeur de la transition écologique. Pour cela, l’accès fluvial à Port 2000 - l’interface maritime majeure du port du Havre - doit être amélioré ».

Une première phase de concertation a déjà été lancée par HAROPA de mai à juillet 2017 auprès des acteurs portuaires, économiques et environnementaux des trois places portuaires. Elle a permis d’examiner différentes options d’amélioration en termes d’infrastructure, d’organisation et de service. Trois d’entre elles sont actuellement soumises à des études socio-économiques et environnementales approfondies. Ces trois solutions ainsi que la présentation des autres options envisagées font donc l’objet de cette phrase de concertation publique qui s’ouvre ce 20 octobre. 

A propos de HAROPA 

HAROPA, 5e ensemble portuaire nord-européen, réunit les ports du Havre, Rouen et Paris. Il est connecté à tous les continents grâce à une offre maritime internationale de premier plan (près de 700 ports touchés).  Il dessert un vaste hinterland dont le cœur se situe sur la vallée de la Seine et la région parisienne qui forment le plus grand bassin de consommation français. Partenaire de près de 10 ports normands et franciliens, ce hub à «guichet unique » constitue aujourd’hui en France un système de transport et de logistique en mesure de proposer une offre de service globale de bout en bout. HAROPA génère un trafic maritime et fluvial annuel de plus de 120 millions de tonnes et ses activités représentent environ 160 000 emplois.

Contact 

Marie Héron - +33 (0)2 32 74 72 87 - +33 (0)6 79 69 36 09 - marie.heron@haropaports.com

(*) La massification des transports par le fleuve et le fer permet de rassembler sur des unités fluviales et ferroviaires plusieurs dizaines voire plusieurs centaines de conteneurs de marchandises destinées à être livrées à des endroits différents.