Honfleur, la croisière arrive toujours à bon port

Europa 2 au Port de Rouen / Honfleur

HAROPA - Port de Rouen et l’Office de tourisme communautaire de Honfleur ont accueilli le premier paquebot de l’année, aujourd’hui lundi 22 janvier. La saison 2018 confirme une belle progression appréciée depuis maintenant plusieurs années.

La croisière se porte très bien au niveau mondial. Et à Honfleur aussi, les années se suivent et se ressemblent. Après une belle saison 2016, suivie d’un cru 2017 tout aussi excellent, la nouvelle saison des croisières maritimes s’ouvre sous les meilleurs présages. L’exercice 2016 s’était achevé sur un nombre d’escales record avec 48 paquebots et 24 864 croisiéristes accueillis en Normandie. En 2017, 46 paquebots ont été recensés à Honfleur avec près de 31 035 touristes, soit une hausse de + 25 %.

IL N’Y A PLUS DE SAISONS !
L’année 2017 s’est terminée tard avec la venue du Magellan le 12 décembre. La nouvelle saison redémarre sans trêve, ce lundi 22 janvier, alors que les années précédentes, il fallait attendre avril pour voir les premiers passagers débarquer à Honfleur. A la fin mars, cinq paquebots auront déjà accosté dans la Cité des peintres. Cette saison 2018 sera également longue puisque le Marco Polo viendra conclure l’année le 12 décembre. Au final, 53 escales, dont 5 doubles, sont programmées sur les Quais en Seine. La première touchée 2018 a eu lieu ce lundi 22 janvier avec le Balmoral. En provenance de Rouen, ce paquebot de la compagnie norvégienne Fred Olsen Cruises mesure 218 mètres de long et 32 mètres de large, pour une capacité de 1 300 passagers et 536 membres d’équipage. A noter, un mois de juin particulièrement chargé avec un total de 12 escales. Le mois de septembre sera également très actif puisque 10 touchées sont prévues.

DE BEAUX NAVIRES EN SEINE
Les amateurs de beaux navires apprécieront le retour de l’Europa 2, fleuron de l'armateur allemand Hapag Lloyd et surnommé le « paquebot le plus luxueux au monde ». Mis en service début mai 2013, l’Europa 2 avait fait une première escale à Honfleur le 16 mai de la même année. Le Boréal, de la compagnie française Ponant, revient également en Normandie cette année. Long de 142 mètres, ce paquebot compte 132 cabines et suites pouvant accueillant 264 passagers et 139 membres d'équipage.
Un autre navire de standing, le Crystal Serenity, opéré par Crystal Cruises, viendra s’amarrer à Honfleur début juin. Construit à Saint-Nazaire en 2003, ce paquebot long de 250 mètres a été le premier à s’aventurer dans les eaux de l’Arctique, là où autrefois la banquise ne fondait jamais. En août 2016, il a appareillé d'Anchorage en Alaska pour rejoindre New York avec plus de 1 000 passagers à bord.
Filiale allemande de Costa Croisières (Carnival Group), la compagnie Aida Cruises est plus habituée à escaler de l’autre côté de l’eau au Havre. Elle sera représentée à Honfleur par les deux plus anciens navires de sa flotte. L’AidaCara, construit en 1996 à Helsinki par STX Finland, est attendu le 8 février, puis le 19 septembre. Long de 193 mètres, ce paquebot peut embarquer 1 186 passagers et compte 360 membres d’équipage. Début mai, l’AidaVita, long de 203 mètres et construit par le chantier STX Allemagne en 2002, accostera à son tour pour une journée printanière en Normandie.
A noter, les escales de deux nouveaux venus. Le 1er juin, Honfleur recevra le Silver Spirit, 196 mètres de long, construit en 2009 par les chantiers Fincantieri de Gênes pour Silverseas Cruises. Le Champlain, le dernier-né de la compagnie Ponant, est attendu le 25 octobre à Honfleur. Ce navire premium naviguant sous pavillon français compte 92 cabines et suites réparties sur 4 ponts. Il s’agit du second des quatre nouveaux navires de classe Explorer de Ponant, construit au chantier Vard de Tulcea en Roumanie. Conçu pour naviguer sur toutes les mers du globe, y compris en zones polaires, ce navire de 131 mètres est doté d’un concept de salon sous-marin « multi-sensoriel ».

Communiqué de presse