Inauguration du parc des Rives de Seine

Dès le 2 avril, jour de l'inauguration officielle, dix hectares en bords de Seine, dédiés à la détente, aux loisirs et aux activités sportives, aménagés en harmonie avec notre environnement naturel et culturel, vont s'offrir désormais aux Parisiens et amoureux de Paris.

La piétonnisation des 4,5 kilomètres des berges de la rive droite et celle des 2,5 kilomètres de la rive gauche – du musée d’Orsay au pont de l’Alma (7e) – ont permis la création d’un grand parc de plus de 10 hectares en cœur de ville : le parc des rives de Seine. Cet espace de détente se veut aussi festif et mêlera animations culturelles et sportives sur chaque berge.

Acteur de la transition énergétique et de la croissance verte, HAROPA - Ports de Paris développe le  transport fluvial de passagers et de marchandises sur l’ensemble des berges de Seine du Grand Paris .
Pour cela, il aménage en concertation avec les collectivités locales concernées les espaces portuaires et y implante des activités navigantes ou à quai.
Les activités de tourisme et loisirs fluviales côtoient ainsi les installations liées au fret dans le cadre de séquences d’aménagement qui restaurent,  autant que faire se peut, la continuité du cheminement piéton le long du fleuve.
Une mixité des usages dans le temps qui permet de concilier une logistique "verte" au service de la ville et la qualité de vie des parisiens.

Servir la qualité de vie des Franciliens

Les activités de tourisme fluvial, de restauration, de divertissement culturel et de loisirs festifs sont sélectionnées au  terme d’une procédure ( appel à projet, comité  de sélection  impliquant la Mairie de Paris et les mairies d’arrondissement) et finalisé le cas échéant avec les Bâtiments de France pour l’insertion architecturale.

En rive droite de l’amont vers l’aval :
- Cinq occupants animent déjà les berges du Port Henri IV au port de l’Hôtel de Ville : La compagnie des Yatchs de Paris, les Nautes, le Marcounet, Green River, BatoStar
- Prochainement, dans le cadre du Parc des Rives de Seine, deux nouveaux emplacements situés entre le pont Notre-Dame et le Pont au Change ( au droit de la place du Chatelet) donneront lieu à des appels à projets et permettront le développement de nouvelles activités.

En rive gauche, de l’amont vers l’aval :
- Cinq points d’animation dont 3 spécifiquement développés depuis la piétonisation des Berges Rive Gauche : Paris-Canal, Concorde-Atlantique, , Rosa-Bonheur, le Flow, le Bistrot Alexandre III.
 
Deux nouveaux emplacements sont actuellement intégrés dans l’appel à projet Réinventer la Seine : Quai des Invalides  à l’aval du pont Alexandre III et port du gros caillou à l’aval immédiat du pont des Invalides Les projets retenus seront connus début juillet 2017.

Accueillir les 8 millions de passagers qui profitent de la Seine pour découvrir Paris

Grâce à son réseau d’escales pour bateaux à passagers, HAROPA-Ports de Paris permet aux 8 millions de passagers qui, chaque année, découvrent Paris par la Seine d’embarquer pour une croisière inoubliable.
 
Dans le périmètre du parc des Rives de Seine, 8 escales sont déjà en fonctionnement en rive droite: escale Henri IV, escale de l’ Hôtel de Ville, escales du Louvre. les escales Hôtel de Ville, et louvre sont desservies par la compagnie des Batobus.

Deux nouvelles escales seront créées en rive gauche dans le périmètre du parc : escales des Invalides ( à proximité immédiate du pont des Invalides)  et escale du Gros Caillou en aval du jardin Flottant.

Desservir Paris grâce à la logistique urbaine fluviale

Dans Paris, les ports permettent de charger et décharger près de 2 millions de tonnes de marchandises (et en particulier des matériaux liés aux activités BTP de construction et déconstruction dans Paris intra-muros) et permet ainsi d’éviter la circulation de près de 1 00 000 camions chaque année de camions dans les rues.
La logistique urbaine, c’est-à-dire l’acheminement par voie d’eau des marchandises jusqu’au cœur des villes, s’est considérablement diversifiée et concerne maintenant concrètement les marchandises conteneurisées notamment pour la grande distribution.
Ainsi Franprix approvisionne ses magasins parisiens par voie d’eau depuis le port de Bonneuil-sur-Marne en déchargeant sur le port de la Bourdonnais (Paris 7ème). Ce mode de livraison respectueux de l’environnement et qui permet d’éviter la circulation de plus de  4 000 camions dans Paris se développe et a connu une progression de 14,5 % en 2016.
Par ailleurs, le  Port du Gros Caillou (Paris 7ème) est également destiné à accueillir  des activités de logistique fluviale en temps partagé.