La croisière maritime garde le bon cap

Double croisières à Rouen, le Braemar et le Marco Polo

Après une saison 2017 record, HAROPA - Port de Rouen garde un très bon cap en matière de croisières maritimes. Cette année vingt-cinq escales sont programmées. Soit une de plus que l’an dernier.

La saison 2018 des croisières maritimes a déjà commencé à Rouen. Un premier paquebot, le Balmoral, a fait escale dans la capitale normande le dimanche 21 janvier dernier, avec près de 1 300 passagers à bord, essentiellement des sujets britanniques. Arrivant de Southampton (GB), ce navire de la compagnie norvégienne Fred Olsen Cruises a appareillé en soirée pour rejoindre Honfleur. Le second paquebot de l’année, l’Astoria, est arrivé à Rouen le dimanche 11 mars. Il est reparti le lendemain, également à destination de Honfleur. A signaler en 2018, la venue de trois nouveaux paquebots à Rouen : l’AIDAvita (4 mai), l’Aegean Odyssey (21 août) et le Prinsendam (19 septembre). Un accueil festif ainsi que des remises de tapes de bouche (*) sont prévus pour ces premières visites.

UNE SAISON « LONGUE »
Le Braemar à RouenPour 2018, HAROPA - Port de Rouen et Rouen Normandie Tourisme & Congrès ont programmé vingt-cinq escales, soit une de plus que l’an dernier. Ce chiffre confirme la bonne santé de la croisière maritime, après un millésime 2017 déjà excellent avec un total de 24 escales, contre 10 en 2016. Et alors que les années précédentes, il fallait attendre mars-avril pour voir les premiers passagers débarquer rive droite, fin avril, le Terminal Croisières du Port de Rouen aura déjà reçu 8 escales. Dont trois visites du Braemar qui, à lui seul, va réaliser huit touchées à Rouen. La saison sera également longue puisque le Marco Polo viendra conclure l’année le 12 décembre. Avec six escales en avril et autant en septembre, ces deux mois représentent le pic de la nouvelle saison. Une double halte aura lieu le 15 septembre avec le Silver Wind et l’Astor. Neuf paquebots escaleront à Honfleur après avoir largué leurs amarres à Rouen.

PALACE FLOTTANT
Le Seabourn Quest à RouenBlack Watch, Magellan, Marco Polo, Seabourn Quest… la plupart des paquebots de l’année sont des habitués du Port de Rouen. The World, un navire privatif long de 196 m et large de 30 m, va également faire son retour à Rouen. Il s’agit du plus grand « yacht résidentiel privé » au monde, sorti en 2002 du chantier Fosen Mekaniske Verksteder en Norvège. Basé à Fort Lauderdale, en Floride aux États-Unis, The World est véritable palace flottant. A bord, pas de cabines, mais 165 appartements et studios accueillant des « résidents » de 45 nationalités différentes. Les douze ponts du navire regroupent quatre restaurants, des piscines, un practice de golf, une piste de jogging, dix bars et salons de thé, une bibliothèque, des boutiques, un sommelier, un théâtre, un cinéma, un casino, une discothèque... et même un court de tennis. L’escale de The World, prévue du 30 septembre au 3 octobre, sera la plus longue de la saison.

LE TERMINAL CROISIERES « RELOOKE »
A noter que HAROPA - Port de Rouen vient de lancer des travaux de rénovation et d'embellissement du Terminal Croisières avec un nouvel habillage, intérieur et extérieur, mettant en valeur les plus beaux sites et monuments de Normandie. Une nouvelle vitrine touristique digne d’un prestigieux patrimoine historique et de trésors naturels uniques. Après l’Astoria, suivront le Marco Polo (4 avril), le Magellan (5 avril) et le Braemar (7 et 26 avril).

* A l’origine, la tape de bouche était un bouchon de bois protégeant l’intérieur des canons de l’humidité marine. Aujourd’hui, la tape de bouche est devenue un objet décoratif, le cadeau traditionnel offert au commandant d’un navire touchant un port pour la première fois.

Communiqué de presse