L’Aegean Odyssey découvre la Seine et Rouen

AEGEAN ODYSSEY en escale à Rouen

Le paquebot Aegean Odyssey a remonté la Seine, mardi 21 août, en fin de journée. Le navire a accosté au Terminal Croisières de HAROPA - Port de Rouen vers 22 heures. L’unique paquebot de la compagnie anglaise « Voyages To Antiquity » faisait ainsi sa première apparition à Rouen. Pour marquer cet événement, une remise d’une tape de bouche (*) a été organisée mercredi 22 août avec le concours de l’agence maritime Sea Invest Rouen, chargée de superviser l’escale.

Xavier Lemoine, Directeur de l’Aménagement Territorial et de l’Environnement de HAROPA - Port de Rouen, a remis l’objet symbolique au commandant Panagiotis Giakoumatos, qui a dit tout son plaisir de revenir à Rouen, un port qu’il a découvert il y a une dizaine d’années à bord d’un autre paquebot. « Les quais et les abords du fleuve ont beaucoup changé », a déclaré le commandant, ajoutant que « la navigation sur le fleuve a été très appréciée des passagers ». Panagiotis Giakoumatos a ajouté que « Voyages To Antiquity » a programmé une nouvelle escale à Rouen en août 2019. Il a précisé que la compagnie britannique, spécialisée dans les croisières à vocation culturelle, va bientôt acquérir un second paquebot.

Remise tape de bouche sur L'Aegean Odyssey en escale à RouenParti de Tilbury (Londres) avec 313 passagers à bord, l’Aegean Odyssey devait ensuite rejoindre Honfleur, puis naviguer vers Nantes, Bordeaux, Saint-Sébastien, La Corogne, Porto et finir son périple à Lisbonne. Le paquebot retournera ensuite en Méditerranée pour des croisières vers Venise Athènes, Rome, Séville, Malaga, Barcelone... En fin d’année, il naviguera vers l’Asie du Sud-Est avec des haltes sur les îles de l’océan Indien et en Afrique du Sud.

L’escale de l’Aegean Odyssey est la douzième réalisée cette année à Rouen sur un total de 28 touchées programmées jusqu’au mois de décembre. Depuis deux ans, les croisières maritimes, mais aussi fluviales, sont en fort développement sur la Seine. Toute l’année, HAROPA - Port de Rouen travaille en association avec l’Office « Rouen Normandie Tourisme & Congrès », afin de préparer les escales dans les meilleures conditions.

* A l’origine, la tape de bouche était un bouchon de bois protégeant l’intérieur des canons de l’humidité marine. Aujourd’hui, la tape de bouche est devenue un objet décoratif, le cadeau traditionnel offert au commandant d’un navire touchant un port pour la première fois.