Le GIE

Le Groupement d’intérêt économique (GIE) est apparu comme la forme de structure la plus adéquate à la situation : les modalités de fonctionnement de ce type de structure répondent au mieux aux besoins de réactivité, de souplesse, de coordination qu’exigent les projets envisagés.

Constitué des trois directeurs généraux des ports de Paris Seine Normandie, le Conseil d’administration chargé de la direction du GIE, se réunit de façon régulière et a notamment pour fonction de valider des décisions telles que les sujets d’études et les décisions stratégiques de toute nature. Il est le référent du Conseil de coordination interportuaire de la Seine (CCIS) et assure auprès de celui-ci un suivi de l’activité et des réalisations. La présidence du GIE est tournante, pour une durée de 1 an, assurée alternativement par chaque directeur général. Cette présidence est actuellement occupée par le président du directoire du Grand Port Maritime de Rouen, Nicolas OCCIS.


Port de Rouen

Le Président a notamment pour fonction de s’assurer du fonctionnement du GIE, de la réalisation et de l’avancement des projets. Il représente le Conseil d’administration dans les relations institutionnelles, et est l’interlocuteur régulier du Commissariat Général au Développement de la Vallée de la Seine. Par son rôle d’animateur, le GIE a pour mission de rénover profondément les rapports avec les différents acteurs d’HAROPA en les invitant à participer aux réflexions stratégiques dans le cadre d’une instance de concertation.

Cette structure accueille divers parties prenantes: collectivités territoriales, tutelle d’état et opérateurs de réseaux (VNF, RFF) mais aussi des entreprises (notamment des clients d’HAROPA), des syndicats de salariés et des associations environnementales.


Port de Paris