Le recyclage des métaux prend du poids à QPC

Le Spar Capella en chargement au QPC

Un nouveau record en sortie pour HAROPA - Port de Rouen. Le vraquier « Spar Capella » est venu charger 36 532 tonnes de produits métalliques à recycler sur le Quai de Petit-Couronne (QPC).

Une semaine de travail, à raison de 5 à 6 000 tonnes  par jour. C’est le temps qu’il a fallu à Bolloré Ports France pour charger 36 532  tonnes de déchets métalliques dans les cales du Spar Capella. Ce tonnage en sortie représente le nouveau record de la filière des produits ferreux. Un succès à la fois pour l’entreprise de recyclage GDE (Guy Dauphin Environnement) et son manutentionnaire, Bolloré Ports France, mais aussi pour HAROPA - Port de Rouen.
GDE est un leader hexagonal du recyclage avec quelque 3 millions de tonnes de matière valorisées chaque année. « Ici, à Petit-Couronne, nous collectons la ferraille issue de toute la Normandie et d’Île-de-France. Il s’agit principalement d'acier, des chutes neuves, des déchets broyés provenant des casses automobiles, de ferraille volumineuse, comme les châssis de wagons, mais aussi de la petite tôle», détaille Louis David, responsable du site de traitement. Les métaux collectés arrivent sur le Quai de Petit-Couronne (QPC) par la route. Ils proviennent à la fois des particuliers (déchetteries) mais surtout des professionnels et industriels. Bolloré Ports France a installé sur le terminal une grue Gottwald de 100 tonnes pouvant traiter, selon le type de marchandises, entre 300 et 450 tonnes par heure.

Un investissement de 5 M€

En 2016, le terminal de Petit-Couronne a vu transiter un total de 140 703 tonnes de déchets ferreux, dont 5 979 t à l'import et 134 724 t à l'export. Une belle progression de 70%, sachant que lors de son installation sur QPC en 2015, GDE et son partenaire ont réceptionné environ      83 000 t de métaux. « Nous espérons atteindre 300 à     350 000 tonnes en 2018, avance Franck Rose, Directeur de l’agence de Rouen de Bolloré Ports France. Nous n’aurions pas pu faire un chargement aussi important et accueillir un navire de cette taille sur le Terminal Vrac Solides à Grand-Couronne. Cela démontre la pertinence de notre installation à Petit-Couronne ». Cette implantation représente un investissement de 5 millions d’euros.
Long de 190 mètres pour 32 mètres de large et d’un port en lourd de 58 000 t, le Spar Capella a été construit en 2011. Le vraquier arborant le drapeau norvégien a appareillé dans la soirée du jeudi 10 février à destination du port de Nemrut Bay en Turquie. Les métaux collectés par GDE vont être recyclés et serviront à produire des ronds à béton et des poutres métalliques. Le prochain navire de ferraille est attendu à Petit-Couronne en mars, avec cette fois entre 25 000 et 30 000 tonnes de marchandises à traiter.