L’ENSM forme aussi les usagers de la Seine sur simulateur

Signature de la convention de partenariat entre l'ENSM, le Pilotage et le Port de Rouen

L’ENSM, le Pilotage de la Seine et HAROPA -Port de Rouen sont désormais partenaires pour concevoir et développer des formations à destination des professionnels de la navigation en Seine.

Une convention de partenariat tripartite entre l’Ecole Nationale Supérieure Maritime (ENSM), le Pilotage de la Seine et HAROPA - Port de Rouen a été signée le mardi 4 décembre 2018 dans les locaux de l’Ecole au Havre, où Patrice Laporte, Directeur général de l’établissement, accueillait Pascal Gabet, Directeur général adjoint de HAROPA - Port de Rouen et Catherine Cornu, Présidente du Pilotage de la Seine. Conclu pour trois ans, ce partenariat permettra notamment de développer des activités pédagogiques et des formations ciblées dans le Ship-in-School de l’ENSM, équipement unique en France. 
« Il s’agit bien de mutualiser les équipements pédagogiques pour proposer, sur une même zone géographique, des exercices réalistes à des professionnels exerçant des métiers axés sur le monde maritime. A terme, Juliette Fischer, coordinatrice du Ship-in-School, propose que des entreprises fluviomaritimes et des armateurs rejoignent le projet », précise Patrice Laporte.

MUTUALISATION DES EXPERTISES

Ce partenariat entre dans le cadre de l’amélioration et de la sécurisation des accès maritimes du Port de Rouen. La mutualisation des expertises de chacun permettra via la simulation de « tester en amont » de nouveaux quais, « d’expérimenter » des projets d’infrastructures portuaires avant validation ou « d’entériner » des options techniques. 
« La station de pilotage de la Seine est partenaire de l’ENSM depuis de nombreuses années pour la formation continue des pilotes. Il s’agit aujourd’hui de conforter cette relation et de se préparer aux nouvelles conditions de navigation post-approfondissement en Seine, avec le chenalage et la manœuvre de navires de plus grand tonnage et de port en lourd augmenté », indique la Présidente de la Station. « Le simulateur multi-passerelles Konsgberg est particulièrement bien adapté à la simulation de la navigation en Seine où se côtoient une grande variété d’unités maritimes, fluviales et portuaires, de jour comme de nuit. Il permet en outre de concevoir des exercices intégrant l’évolution infrastructurelle et hydrographique du Port de Rouen,» complète Catherine Cornu.
Le simulateur est l’un des équipements pédagogiques majeur de l’ENSM. Evolutif, il disposera début 2019 d’une nouvelle mise à niveau de son logiciel d’exploitation qui permettra de disposer des dernières innovations technologiques et de nombreux modèles de navires. Afin de compléter la gamme d’exercices proposés, la numérisation du fleuve s’étend désormais de l’estuaire jusqu’à l’île Lacroix à Rouen.
HAROPA - Port de Rouen est partie prenante dans cette convention qui répond également aux besoins de formation continue du personnel naviguant de l’établissement. Cette collaboration qui favorise les actions partenariales contribue également à l’amélioration de la sécurité de la navigation en Seine.
« HAROPA - Port de Rouen se félicite de ce partenariat entre l’ENSM, la Station de Pilotage de la Seine et le Port de Rouen. Il va permettre en utilisant les capacités impressionnantes du simulateur Kongsberg, couplé à la numérisation en cours de validation de la totalité du chenal du Port de Rouen, de proposer des sessions de formation au personnel navigant du Port et à l’ensemble des usagers de la Seine, participant ainsi à la sécurité de la navigation sur la Seine. Par ailleurs, il donne l’opportunité de lancer sur les trois prochaines années des actions de recherche et d’innovation pour améliorer et optimiser les capacités d’accès nautiques au Port de Rouen : sécurisation des trajectoires de navigation, optimisation de la hauteur d’eau disponible, meilleure connaissance des effets du passage de flots sont les thèmes d’innovation envisagés par le Port de Rouen,» précise Pascal Gabet.

A propos de l’ENSM : Héritière des Ecoles d’Hydrographie de Colbert et des Ecoles de la Marine Marchande, l’Ecole Nationale Supérieure Maritime (ENSM) forme les officiers de la marine marchande et des ingénieurs. Elle recrute des élèves en classe terminale sur concours et dossiers et dispense des stages de formation continue. www.supmaritime.fr