Port de Gennevilliers : pose de la Première Pierre du futur siège français de DSV Air & Sea, DSV Road et du HUB parisien

La pose de la première pierre du nouveau siège des deux divisions, DSV Road et DSV Air and Sea, sur le port de Gennevilliers a eu lieu ce mardi 4 avril 2017 à 11 h en présence de Monsieur Vincent Merletti, Directeur Général de DSV Road, Monsieur Arnaud Zani, Directeur Général Délégué de DSV Air and Sea, le Maire de la ville de Gennevilliers, Monsieur Patrice Leclerc, la Directrice Générale de HAROPA-Ports de Paris Madame Régine Bréhier et Monsieur Piquard, Directeur de l’agence de Gennevilliers HAROPA-Ports de Paris, ainsi que les chargés d’opération.

Compte tenu de la croissance que connaît le groupe DSV ces dernières années et de son ambition à poursuivre son développement grâce à des installations à la pointe, le positionnement stratégique du terrain de 3.5 ha proposé par HAROPA au carrefour autoroutier européen a contribué à la décision de réunir les activités de transport routier, maritime et aérien. De plus, les infrastructures portuaires performantes du port de Gennevilliers, première plateforme multimodale d’Ile-de-France, viendront conforter la prestation DSV dans l’acheminement par voie fluviale de conteneurs transitant par la Seine. HAROPA-Ports de Paris accompagnera DSV dans le développement du trafic fluvial par une mesure financière incitative.

Un premier bâtiment "nouvelle génération" accueillera les directions générales des deux divisions Road et Air & Sea, leurs équipes, les collaborateurs de l’agence opérationnelle Road ainsi que les Shared Services Center de DSV en France (finance, informatique, juridique,...).
Le deuxième sera destiné au transit de marchandises en provenance de ou vers toutes les destinations européennes par le biais des prestations de messagerie, groupage, charges complètes et distribution nationale ; il deviendra ainsi un des principaux hubs pour DSV Road en France.
Tous deux bénéficieront d’équipements modernes respectueux des obligations environnementales (isolation renforcée, éclairage basse consommation, rétention des eaux polluées,…) et caractérisé par un haut niveau technique (contrôle des passages aux points d’accès, anti-intrusion par radar et caméras,...).

"Ce bâtiment dont nous posons la première pierre  aujourd’hui a donc une portée symbolique. Au-delà de ce terrain de 3.5 ha sur lequel nous nous trouvons et que Ports de Paris amodie à DSV, la convention qui nous lie prévoit la réalisation d’un trafic fluvial qui doit monter en puissance jusqu’à atteindre 2000 EVP fluviaux d’ici 5  ans.
Le Port est donc là pleinement dans son rôle premier , celui qui consiste à mettre en place et à développer des logistiques propres grâce à son patrimoine foncier mais aussi à des incitations financières adaptées à chaque cas et attractives." a conclu Régine Bréhier, directrice générale de HAROPA - Ports de Paris.