Rubis Terminal réceptionne une cargaison record de gasoil

FLAGSHIP PRIVET passant à Saint Wandrille

L’ambitieux programme d’amélioration des accès maritimes initié en 2012 permet à HAROPA – Port de Rouen de répondre à la modernisation de la flotte mondiale et de pérenniser son positionnement stratégique sur le vrac et les produits pétroliers.

Pour la 1e fois de son histoire, Rubis Terminal, leader européen indépendant dans le stockage de produits pétroliers, chimiques, agroalimentaires et engrais, a accueilli un vraquier liquide doté d’une cargaison et affichant un tirant d'eau jusqu’alors jamais atteints.

Le Flagship Privet, type LR1 (équivalent Panamax), long de 228 mètres et large de 32 mètres, dispose d’un tirant d’eau de 11,40 m (eau douce). Le pétrolier a accosté le 29 novembre à Grand-Quevilly pour décharger près de 50 000 tonnes de gasoil. Auparavant, en provenance de Garyville, en Louisiane aux Etats-Unis, le navire avait déchargé une partie de sa cargaison au Havre sur les installations de la CIM (Compagnie Industrielle Maritime).
Deux jours étaient prévus pour décharger la totalité du carburant. « Le Flagship Privet est imposant, reconnaît Stéphane Simon, Directeur des terminaux de Rouen Rubis, mais c’est surtout sa cargaison qui est plus importante car nous avons l’habitude de recevoir des lots de 35/40 000 tonnes. A terre, 3, voire 4 de nos réservoirs seront mis à contribution pour cette opération ».
« Cette remontée de chenal qui a pu se dérouler dans des conditions de navigation optimales, est une belle illustration de l’optimisation maximale d’une escale de navire », précise Claude Celdran, agent consignataire chez Humann & Taconet (*) qui supervise l’escale rouennaise du pétrolier.

Gagner 1 mètre de tirant d’eau
Les travaux du programme d’amélioration des accès maritimes, engagés depuis 2012 par HAROPA - Port de Rouen devraient être achevés fin 2018. Ils permettront, par arasement des points hauts situés au fond de la Seine, de gagner 1 mètre de tirant d’eau du chenal de navigation desservant les terminaux rouennais (soit 11,70 m à la remontée, pour 97% des marées). Ce chantier d’envergure bénéficiera aux entreprises de la filière vracs liquides. Elles pourront ainsi accueillir des navires avec un chargement plus important. L’escale du Flagship Privet a été possible grâce à des conditions exceptionnelles de marée, mais aussi grâce aux gains apportés par les premières phases réalisées du programme d’amélioration des accès maritimes (soit un gain déjà de +30 cm de tirant d’eau à la montée et des fenêtres d’accès au chenal élargies pour les navires à forts tirants d’eau). Cette escale préfigure en fait ce qui constituera la norme à l’issue du programme d’accès.

(*) Consigné par Humann & Taconet, le Flagship Privet a été construit en 2011 par le chantier coréen Hyundai Mipo Dockyard (HMD) et navigue sous le pavillon des îles Marshall.

 

Communiqué de presse