Une grue neuve chez SEA-Invest Rouen

Une grue neuve chez SEA-Invest Rouen

SEA-Invest Rouen a pris livraison d’une grue Gottwald de 40 tonnes. Cet équipement doté des dernières innovations technologiques va permettre d’accentuer la fiabilité des opérations de manutention de l’entreprise.

Effervescence mardi 27 et mercredi 28 juin 2017 sur le Quai de la Papeterie à Grand-Couronne. Le cargo RMS Twisteden est venu livrer chez SEA-Invest Rouen une grue Gottwald GHMK 6407 de 40 tonnes, en condition bennes à vracs. L’imposant colis de 420 tonnes a été déchargé en pièces détachées. L’équipement flambant neuf a été embarqué à Düsseldorf en Allemagne.

Haute de 68 mètres, avec une portée de 51 mètres, la nouvelle grue portuaire sera gréée avec des bennes dont la capacité sera optimisée à 40 tonnes, pouvant servir les navires post Panamax et Capesize. La Gottwald 402 va être utilisée pour les chargements et déchargements de vracs solides, vracs agroalimentaires, engrais… Cette grue automobile bénéficie des dernières innovations du constructeur avec, notamment, des caméras de vision plus performantes, la télémaintenance mais aussi un système de pesée vérifiable, conçu par Gottwald (groupe Kone Cranes).

FIABILITE DES OPERATIONS ET PERFORMANCES
L’investissement s’élève à 3,5 millions d’euros. SEA-Invest Rouen améliore à la fois son parc matériel et gagne en fiabilité pour ses opérations de manutention. « Les grues de ce type sont des matériels très sollicités et nous avons besoin de fiabiliser au maximum nos opérations portuaires afin de proposer à nos clients des cadences de travail optimisées, entre 500 et 800 tonnes par heure selon les produits», détaille Gérald Langlois, Directeur Général de l’entreprise. Cinq semaines de montage et de tests vont être nécessaires avant la mise en exploitation de la grue 402. SEA-Invest Rouen sera donc équipée de deux grues Gottwald de 40 tonnes et d’une troisième de 50 tonnes.

À PROPOS DE SEA-INVEST
SEA-Invest est devenu l’un des principaux opérateurs de terminaux au monde pour les vrac secs, les fruits et les vracs liquides. Le groupe jouit aujourd’hui d’une renommée mondiale dans les domaines de manutention, du transport, de l’entreposage et d’autres activités portuaires. SEA-Invest est actif dans 25 ports sur deux continents (Europe et Afrique) et travaille en étroite collaboration avec de nombreuses industries.
Implantée à Grand-Couronne, l’entreprise y exploite une surface de 30 hectares et 30 000 m² d’entrepôts. SEA-Invest manutentionne charbon, coke, produits cimentiers, biomasse, engrais, vracs agroalimentaires… La société possède par ailleurs des installations de criblage, de broyage, de mélange et d’ensachage. Les terminaux rouennais exploités par le groupe belge affichent un tirant d’eau allant jusqu’à  11,50 m. par ailleurs, la filiale SEA-Tank France est spécialisée, elle, dans le stockage et la manutention de vracs liquides : huiles végétales et minérales, produits pétroliers, solutions azotées, biocarburants, produits chimiques et pétrochimiques. Egalement sise à Grand-Couronne, SEA-Tank France exploite des bacs de stockage d’une capacité de 110.000 m³ sur 7 ha.